L’AVIS DU LIBRAIRE

 

Énorme succès des années folles, La Madone des Sleepings est un sommet de littérature joyeuse, baroque et cosmopolite.

DEKOBRA (Maurice)

La Madone des Sleepings

Roman cosmopolite

Paris, Librairie Baudinière, Littérature et Art Français, 1925

In-8 (18,5 x 12,3 cm), demi-maroquin ocre serti d'un filet à froid, dos à 5 nerfs, titre doré, date en pied, tête dorée, non rogné, couv. et dos conservés, 307 pp., 2 ff. n. ch. (Catalogue de la collection "Les Maîtres de la plume", f. blanc)

Edition originale du plus important roman de l'auteur.

Un des 80 ex. num. imprimés sur Hollande van Gelder (après 10 ex. sur Japon des Manufactures Impériales), numérotés et signés au colophon par l'auteur.

Exemplaire à belles marges, bien relié à l'époque avec un élégant papier fleuri sur les plats. Habile restauration à un mors.

"On s'y délecte des aventures échevelées de la délicieuse, la scandaleuse, la très audacieuse Lady Diana Wynham, racontées par le prince Séliman, son secrétaire et confident, qui nous entraînent dans une course poursuite effrénée d'un bout à l'autre de l'Europe.

Jeune veuve aux mœurs joueuses et libérées mais aux finances en berne, Lady D. se lance à la conquête du camarade Varichkine, délégué bolchevik à Berlin. Il faut qu'il lui obtienne l'autorisation d'exploiter les champs de pétrole dont feu son Lord de mari a fait l'acquisition avant que la Russie ne soit soviétique. Séduite par le charme inattendu du gentleman sanguinaire, elle est alors confrontée aux dangers déclenchés par la jalousie féroce de la terrible égérie rouge Irina Mouravieff.

Au-delà du divertissement, la Madone des Sleepings réserve la surprise d'un inoubliable portrait de femme libre, jet-setteuse avant l'heure, qui arpente comme en son jardin les territoires à peine découverts de la psychanalyse et du socialisme révolutionnaire." (Présentation de la réédition aux Editions Zulma en 2006)

450 €