L’AVIS DU LIBRAIRE

 

Grand papier du sulfureux premier livre de l'auteur censuré 6 mois après parution

GENKA (Nicolas)

L'Épi monstre

Paris, Julliard, 1962

In-12 (18,5 x 11,7 cm), broché, couverture crème imprimée en vert, 191 pp.

Edition originale.

Un des 20 ex. sur vélin pur fil du Marais (seul grand papier, outre quelques exemplaires d'auteur sur le même papier).

Broché, non coupé, parfait état hormis quelques pales piqûres sur les tranches.

Très rare en grand papier.

L'Épi monstre, sulfureux premier roman de Nicolas Genka décrivant les liens incestieux infernaux noués entre un père et ses deux filles, fut publié par Christian Bourgois alors directeur littéraire chez Julliard le 2 janvier 1962.

Marcel Jouhandeau, qui signe la préface, salue « un poète de l'incantation un peu dans la manière de Louis-Ferdinand Céline » tandis que Cocteau lui décerne le prix « Les Enfants terribles ».

Six mois plus tard, en juillet 1962, le livre est frappé d'interdiction par le ministre de l'Intérieur au nom de la protection des mineurs et suivant la loi du 16 juillet 1949 relative aux publications destinées à la jeunesse. Le ministre de la Culture d'alors, André Malraux, ne sourcille pas. Dans un plaidoyer contre la censure, publié par Jean-Jacques Pauvert, Me Maurice Garçon dénoncera « une loi scélérate détournée pour frapper des livres s'adressant aux adultes ».

Les projets de traduction du roman par Pier Paolo Pasolini, Yukio Mishima et Vladimir Nabokov sont interrompus.

Le roman ressortira de l'ombre à l'occasion d'une réédition en 1999 chez Exils éditeur.

1 500 €