DRIEU LA ROCHELLE (Pierre)

Gilles

Paris, Gallimard, 1939

In-12 (20,4 x 14 cm), cartonnage toilé vert, pièce de titre en maroquin brun titrée or, couverture et dos conservés, 2 ff. n. ch. (faux-titre, titre), 484 pp., 2 ff. n. ch.

Édition originale.

Exemplaire du SP (après 30 vélin pur fil et 55 alfa

Bel exemplaire.

"Drieu vient d’écrire sa somme romanesque. Jamais il ne s’est aussi totalement avoué, sur tous ses fronts de vie, le politique, l’amoureux, le métaphysique (et chacun y révèle sa secrète liaison aux autres). La sincérité a souvent été chez lui une manière de bousculer, une franche rudesse, plus qu’un retour sur soi. On ne digère jamais entièrement toutes ses dissonances (grâce au ciel) et le Drieu qui exaspère ne se prive pas de commencer sur un rythme grinçant, avec cette sorte de gaminerie dramatique qu’il apporte dans le cynisme, un livre qui s’épanouit ensuite comme le fruit superbe d’une maturité. D’un bout à l’autre, de cette sorte d’orgie-pochade d’un jeune bourgeois en permission à l’âpre grandeur de l’épilogue parmi les coups de feu de la guerre d’Espagne, le roman tourne lentement autour d’un axe que l’on hésite à fixer, et qui est peut-être multiple." (Emmanuel Mounier, Esprit, avril 1940).

180 €