ARAGON (Louis)

Aurélien

Paris, Gallimard, 1944

In-8 (20,6 x 14,3 cm), broché, couv; crème imprimée en rouge et noir, 519 pp., étui-chemise de Thomas Boichot en demi-maroquin orange, dos lisse, titre doré

Édition originale.

Un des 88 ex. num. sur vélin pur fil (après 13 ex. sur Hollande).

Broché, tel que paru, non coupé, dos plissé (infime défaut de fabrication).

Présenté sous étui-chemise bordé de Thomas Boichot.

Rare et recherché.

Quatrième volet du cycle Le monde réel, Aurélien est considéré comme le chef-d'œuvre romanesque d'Aragon et comme l'un des plus grands romans d'amour du siècle.

En 1964, dans ses entretiens avec Francis Crémieux, l'auteur éclaire le personnage d'Aurélien : « On a dit essentiellement que c'était moi, et c'est moi qui ai dit que c'était Drieu La Rochelle… Il y a un troisième facteur… C'est avant tout pour moi l'ancien combattant d'une génération déterminée au lendemain de l'armitice de 1918. »

Ajoutons que l'incipit d'Aurélien est l'un des plus fameux et des plus étudiés au XXème siècle : « La première fois qu'Aurélien vit Bérénice, il la trouva franchement laide ».

2 800 €