DIETRICH (Luc)

Le Bonheur des tristes

Paris, Denoël & Steele, 1935

18,8 x 12 cm, broché, couv. imprimée en rouge et noir, 282 pp., 3 ff. n. ch., 2 ff. n. ch. (catalogue éditeur sur papier bleu)

Retirage sur papier d'édition du chef-d'oeuvre de l'auteur avec mention de 13e édition en couverture et étiquette au dos augmentant le prix de l'ouvrage à 21 francs.

Bel envoi autographe signé de l'auteur : "Pour / Raymond / Pruneyre / ce livre / des premiers / rêves et des / premiers éveils / En sympathie / Luc Dietrich / 12 juillet 1943".

Ex-libris manuscrit de Raymond Pruneyre.

Bel exemplaire broché.

Édité en 1935, Le Bonheur des tristes est le second ouvrage de Luc Dietrich écrit au départ en commun avec Lanza del Vasto. Il fut publié par Robert Denoël en 1935, ne conservant que la part de Luc Dietrich et ne retenant que son nom sur la couverture. Lorsque ce premier récit pointa sa tête d’enfant triste, la critique tels que Max Jacob, Jean Giono et Paul Eluard, lui promit tous les honneurs durables.

Le Bonheur des tristes se retrouva en lice pour le Goncourt.

250 €