DUJARDIN (Edouard)

Les Lauriers sont coupés

Paris, Librairie de la Revue Indépendante, 1888

19,4 x 13,1 cm, demi-percaline à la bradel, pièce de titre, couvertures conservées, portrait frontispice, 139 pp., 2 ff. n. ch.

Édition originale, ornée d'un portrait de l'auteur qui est UNE EAU-FORTE ORIGINALE DE JACQUES-ÉMILE BLANCHE.

L'un des 400 ex. num. imprimés sur papier vélin anglais mécanique (après 20 ex. sur vélin français à la cuve).

Envoi autographe signé de l'auteur : "À Monsieur Durand / confraternellement / Édouard Dujardin."

Correction manuscrite de l'auteur à la page 62.

Il s'agit très probablement de l'exemplaire d'Auguste Durand (1830 - 1909), éditeur de musique à qui l'on doit la publication de l'oeuvre de grands compositeurs français tels Jules Massenet, Claude Debussy, Maurice Ravel, Camille Saint-Saëns mais aussi la publication française des oeuvres de Wagner.
Édouard Dujardin commença sa carrière en tant que critique musical. En 1885, il fonda avec Teodor de Wyzema la Revue Wagnérienne. La collection de manuscrits d'Edouard Dujardin conservés au Harry Ransom Center à l'Université du Texas comporte des documents adressés à Auguste Durand et son fils Jacques.

C'est dans cet ouvrage qu'apparaît en littérature le procédé du monologue intérieur illustré plus tard par James Joyce.

1 500 €