[DOSTOÏEVSKI (Fiodor)] DOSTOÏEVSKY (Théodore)

Le Crime et le Chatiment

Traduit du russe par Victor Derély

Paris, E. Plon, Nourrit et Cie, 1884

2 vol. in-12 (18,3 x 12 cm), brochés, couvertures jaunes imprimées en noir, faux-titre, titre, 334 pp., 1 f. n. ch., faux-titre, titre, 302 pp., sous emboitages.

Édition originale française (pas de grand papier).

Est joint une lettre autographe signée, sans date mais très probablement de 1884, incisive et pleine de discernement de J.-K. Huysmans adressée à [Gustave] Geffroy, critique d’art qui contribua à faire connaître les Impressionnistes, romancier et membre représentatif du groupe des naturalistes et fondateur de l’académie Goncourt :

"Entendu mon cher Geffroy, pour le lundi, 2 février prochain, à l'heure dite. Avez-vous lu un admirable livre Crime et Chatiment de Dostoïevsky sinon - lisez, lisez - c'est un [fier] rude homme que ce russe !
C'est un fier tonique par ces temps d'Ohnet et de Nizet ! ah ! certes.
Merci et bien à vous.
J.-K. Huysmans".

Exemplaire lavé, comportant quelques pâles rousseurs. Habiles restaurations aux couvertures.

C'est probablement en réaction aux Béotiens, récit à clefs vilipendant ses anciens amis de La Jeune Belgique, également publié en 1884 que Huysmans s'en prend à son auteur Henri Nizet (1863 - 1925). Georges Ohnet, auteur à succès, notoirement opposé au naturalisme, fut fréquemment accroché dans la correspondance de J.-K. Huysmans. C'est en 1884 également que parait le maître livre de Huysmans, A Rebours.

3 000 €